Faire du Québec un centre mondial du big data

Un rapport fait état des atouts dont le Québec pourrait se prévaloir pour y arriver.


ID-100307702 copy

Les promesses du big data sont alléchantes. Considérant la possibilité que tout ce qui transite par le cyberespace – vidéo, voix, messages dans les médias sociaux, interactions commerciales, statistiques et données de toute nature – devient potentiellement de l’information exploitable, les analystes prévoient sans surprise une accentuation de l’importance stratégique des mégadonnées.

Bien sûr, les entreprises et les gouvernements cherchent à en tirer avantage pour leurs clients, les citoyens et eux-mêmes. La maîtrise des technologies de pointe permettant d’analyser les masses de renseignements qui sont à notre portée peut se traduire en un avantage concurrentiel certain. De plus en plus, les organisations en sont conscientes.

Profil du big data au Québec

Dans ce contexte, Montréal International a publié en février 2016 un rapport contenant des recommandations en vue de faire du Québec un centre d’expertise mondial en matière de big data. Produit en collaboration avec l’Institut de valorisation des données (IVADO), une initiative de Campus Montréal visant à amalgamer recherche opérationnelle et sciences des données, ainsi qu’avec des partenaires gouvernementaux et Québec International, ce profil du big data au Québec découle de consultations réalisées auprès d’une quarantaine de spécialistes, d’intervenants et d’entrepreneurs.

Les auteurs se sont inspirés des meilleures pratiques mondiales de traitement des mégadonnées, ayant cours notamment au Massachusetts, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne. Aux termes de leurs consultations, ils ont déterminé quatre atouts primordiaux caractérisant le Québec et sur lesquels ils souhaitent édifier le projet d’excellence en big data : un secteur des TI vibrant et diversifié, un vaste bassin de professionnels compétents, une qualité de vie élevée et des avantages marqués en ce qui a trait aux coûts d’exploitation des entreprises et aux conditions de travail.

Pour mener le projet à bien, cependant, des obstacles importants doivent être surmontés : faible intégration du big data dans les organisations, dirigeants encore peu sensibles à la valeur des données, pénurie de spécialistes (problème mondial d’ailleurs), aide déficiente au démarrage d’entreprises et de projets et vive concurrence en provenance d’autres pôles pour ne nommer que ces difficultés.

Comment atteindre le but

Sur ces constats, le profil formule quatre recommandations majeures à l’intention des décideurs publics. La première consiste à établir des stratégies de big data susceptibles de favoriser l’accession du Québec ainsi que du reste du Canada au rang de leaders en cette matière.

En deuxième lieu, les auteurs suggèrent de créer des programmes d’aide à l’intégration des mégadonnées dans les entreprises en ciblant les secteurs d’activités où le Canada et le Québec accusent du retard.

Troisièmement, il est urgent de mettre sur pied des programmes de formation pour combler le vide actuel causé par le manque de ressources spécialisées.

Quatrième et dernière recommandation, le Québec aurait avantage à mettre en commun les ressources de ses quatre centres de calcul informatique de pointe.

Ni plus ni moins, l’IVADO chercher à faire du Québec un centre reconnu à l’échelle internationale « en recherche, en formation, en transfert technologique et en création de valeur, d’emplois et d’entreprises autour de l’exploitation du big data dans la prise de décisions ». Si le Québec possède des atouts indéniables pour y parvenir, il devra aussi surmonter plusieurs défis, dont celui de la forte concurrence à laquelle il risque de faire face à l’échelle mondiale.

Dans un deuxième article, nous présenterons les observations d’un économiste de Montréal International à propos des ambitions prêtées au Québec en matière de big data.

Consultez notre document technique sur la gestion des données volumineuses (ou big data). Vous y trouverez trois aspects clés sur lesquels concentrer vos efforts pour réaliser une gestion efficace de ce que plusieurs voient à tort comme un casse-tête.

Photo : Free Digital Photos

Comments are closed.