Cisco réalise d’importantes économies grâce aux lignes groupées SIP

Les centres d’appels et les services WebEx comptent parmi les secteurs bénéficiant grandement de cette technologie.

Share this article:

SIP trunking for mid-sized companies

La société Cisco exploite un vaste réseau téléphonique comprenant plus de 200 000 points d’extrémité, 135 000 téléphones matériels et 65 000 téléphones IP. Avant de mettre en œuvre des lignes groupées SIP, l’entreprise disposait d’une centaine de jonctions PRI, capables de prendre en charge 2 400 appels simultanément.

Par l’entremise de l’une de ces jonctions, chaque appel était acheminé dans le réseau téléphonique public commuté (RTPC), ce qui occasionnait des coûts élevés. À la place, Cisco utilise aujourd’hui deux lignes groupées SIP de 100 Mb/s, qui remplacent les anciennes jonctions PRI et transportent la presque totalité du trafic du réseau téléphonique jusqu’à un fournisseur de services Internet. Pour acheminer les appels sur les lignes SIP, l’entreprise utilise le produit Cisco Border Element, un logiciel servant de contrôleur de session en périphérie (session border controller).

Cette infrastructure soutient non seulement les appels entrants et sortants, mais sert à interconnecter les centres d’appels. Chacun d’eux transfère un très grand nombre de clients vers des spécialistes ou d’autres centres au sein de l’organisation. Ces transferts, qui se comptent par millions, étaient auparavant acheminés par le RTPC, ce qui impliquait un grand nombre de PRI et, surtout, des coûts importants.

À l’heure actuelle, les centres d’appels de Cisco sont reliés entre eux au moyen de ces deux lignes groupées SIP. L’entreprise économise ainsi plus de deux millions de dollars uniquement en frais de RTPC et calcule pouvoir économiser un million de dollars supplémentaires au fur et à mesure que des centres d’appels partenaires seront connectés au réseau.

Et ce n’est pas tout. Cisco réalise aussi des économies sur les réunions WebEx traitées par l’organisation, lesquelles atteignent l’impressionnant total de 33 000 par jour. Ces réunions englobent le partage des bureaux, la vidéo et la transmission de la voix. Alors que les deux premiers éléments transitent par Internet, la voix nécessite le recours à une entreprise de télécommunications, dont les services sont facturés et que WebEx doit facturer à son tour aux clients. Aujourd’hui, Cisco est reliée à WebEx par l’entremise des deux lignes groupées SIP. Appelé Cloud Connected Audio (CCA), ce service permet d’éviter les frais de RTPC antérieurs qui, à 32 millions de dollars par année, étaient exorbitants.

Au-delà des économies, de nouveaux services ont été mis en œuvre. Cisco a remplacé l’environnement de portier (gate keeper) de tous ses inter-regroupements (inter-cluster trunking) à l’échelle mondiale par un environnement entièrement IP. Cela permet l’intégration de la totalité du portefeuille de vidéos grâce à l’utilisation d’un seul et même protocole, celui qui fait aujourd’hui figure de norme, c’est-à-dire SIP. Par ailleurs, en plus de ses connexions SIP internes, Cisco peut se relier à d’autres organisations ayant adopté cette technologie, ce qui présente un vaste potentiel en matière d’amélioration des communications interentreprises.

Les téléphones, les serveurs et les réseaux de Cisco sont aujourd’hui intégrés au sein d’un même environnement. L’infrastructure mise en place autour des lignes groupées SIP procure à l’entreprise des avantages marqués.

Plus de détails à cette adresse : http://blogs.cisco.com/ciscoit/sip-trunking-less-cost-more-services/

Visionnez notre vidéo sur le fonctionnement des lignes groupées SIP et les avantages que vous pouvez en retirer.

 

Share this article:
Comments are closed.