Comment le troisième réseau pourrait créer l’Internet que nous avons toujours voulu


Tout le monde veut un service Internet super-rapide, super-sécurisé et super-facile à utiliser. Malheureusement, pour l’instant, l’Internet n’est souvent pas à la hauteur de ces attentes.

Comme je l’expliquais dans mon plus récent billet, les services Ethernet pour télécommunicateurs sont l’un des moyens que l’industrie met de l’avant pour fournir la qualité de service qui est indispensable aux entreprises. À long terme, cependant, les services Ethernet pour télécommunicateurs pourraient s’inscrire dans le cadre d’une transition plus vaste vers ce que le Metro Ethernet Forum appelle le troisième réseau, une évolution qui fera passer les services Internet et Ethernet pour télécommunicateurs au niveau supérieur.

Dans un document de présentation technique récemment publié par InfoVista et le MEF (je siège au conseil d’administration de ce regroupement), nous définissons le concept comme suit :

L’objectif du troisième réseau, basé sur les principes du réseau en tant que service, est de faire en sorte que des réseaux souples offrent des services de connectivité garantis, orchestrés d’un domaine de réseau à l’autre, entre les points d’extrémité physiques ou virtuels du service.

Permettez-moi de revenir sur chacun des mots clés de ce concept pour en expliquer la signification et l’importance.

Souples : Le modèle informatique à la demande a fait son apparition presque partout au cours des cinq dernières années. Dans nos vies personnelles, nous utilisons l’informatique en nuage ou le modèle de logiciel en tant que service pour sauvegarder nos collections de musique, nos photos et nos autres données. Les grandes entreprises utilisent quant à elles le modèle d’infrastructure en tant que service pour réduire les coûts d’exploitation du matériel et de l’infrastructure de TI qui leur appartiennent en propre. De plus, nous avons évidemment été parmi les premiers à lancer le modèle de communications unifiées en tant que service au Canada, avec la solution de collaboration hébergée Allstream. La vision du troisième réseau est fondée sur la même approche du réseau, car elle donne aux entreprises la possibilité de mettre en œuvre des services utilisant la technologie Ethernet pour télécommunicateurs afin de répondre à des fins et à des besoins spécifiques. Le modèle du réseau en tant que service est appelé à devenir aussi répandu que le sont aujourd’hui d’autres formes d’informatique en nuage.

Garantis : Comme la prolifération des attaques DDoS et d’autres cyberattaques spectaculaires s’est accélérée au cours de l’année écoulée, les entreprises prennent conscience qu’elles doivent porter plus d’attention à la manière dont elles protègent leurs données. Le troisième réseau utilisera des connexions CE 2.0, qui ont recours à des technologies de transport comme Ethernet, MPLS et OTN (Optical Transport Network – réseau de transport optique), pour fournir des services dont le rendement et la sécurité sont garantis. En d’autres mots, un service Internet offrant une fiabilité et une sécurité d’un niveau inégalé jusqu’à présent.

Orchestrés : Rien de plus irritant que de cliquer sur un lien pour aboutir sur une page d’erreur 404, car on s’attend à ce que les composantes du Web soient connectées correctement. En fait, les choses peuvent même être encore plus pénibles « à l’arrière-plan », dans les réseaux de divers opérateurs, puisque différents systèmes prennent en charge les nombreux éléments qui doivent être gérés. Le moindre changement apporté peut ainsi se répercuter sur tout le reste, et la résolution de ces problèmes peut exiger beaucoup de temps. Le projet du troisième réseau consiste en grande partie à créer des interfaces de programmation d’application (API – Application Programming Interface) qui simplifieront grandement tous ces aspects.

Les entreprises ne saisiront peut-être pas immédiatement ce que le troisième réseau changera dans leurs méthodes de travail actuelles, mais, à mesure qu’il se déploiera, elles sauront vite apprécier les avantages qu’offrent une meilleure qualité de service, une sécurité supérieure et une automatisation accrue des services Internet. Certains disent que les malheurs arrivent par trois – mais le troisième réseau nous promet plutôt la meilleure expérience en ligne qui soit.

Share this article:
Comments are closed.