Évolution des TIC et défis des entreprises au Canada en 2015

La mobilité dominante, l’AVPA ou le BYOD, la progression de l’infonuagique, l’approche multi écrans, et l’Internet des objets.

Share this article:

mobile-only government Altimeter Canada

Les technologies de l’information et des communications (TIC) connaîtront en 2015 une autre année marquée par des changements accélérés. Les entreprises doivent rapidement comprendre et évaluer l’impact des changements majeurs afin de prendre les meilleures décisions pour la réussite de leur plan d’affaires. Parmi les multiples tendances, en voici cinq qui affecteront un très grand nombre d’entreprises : la mobilité dominante, l’AVPA ou le BYOD, la progression de l’infonuagique, l’approche multi écrans, et l’Internet des objets.

La mobilité domine – Selon les plus récentes données, 78% des canadiens qui possèdent un téléphone mobile utilisent un appareil intelligent. Depuis novembre 2014, les canadiens utilisent des appareils mobiles (téléphones intelligents ou tablettes) pour plus de 50% de leurs temps en ligne et ce résultat devrait dépasser 60% d’ici la fin de 2015. Globalement, les 27,8 millions d’adultes canadiens branchés consacrent en moyenne 75 heures par mois à naviguer ou visionner sur le web. Chez les jeunes de 25 à 34 ans, ce chiffre atteint 110 heures par mois.

La domination croissante des appareils mobiles entraîne le développement accéléré des plateformes et des applications spécifiquement conçues pour ces appareils. Les applications de messagerie, sous forme écrite, en images ou mixte, continueront de se développer et d’être privilégiées comme moyen d’expression par la majorité des utilisateurs d’appareils intelligents.

Le paiement mobile devrait aussi enregistrer une progression marquée grâce à l’adoption de technologies performantes par les institutions financières, les marchands, les sociétés de cartes de crédit et les fournisseurs d’appareils et de technologies. La pénétration du paiement mobile se fera lentement puisqu’il devrait être utilisé régulièrement par environ 5% des propriétaires d’appareils intelligents à la fin de 2015. La transition s’accélérera au cours des années suivantes.

Apportez votre propre appareil (AVPA-BYOD) – La popularité des tablettes et des appareils mobiles renforcera la tendance BYOD qui est déjà implantée dans près de 60% des petites et moyennes entreprises et qui l’est davantage (83%) dans les entreprises de moins de 20 employés. Au Canada, plus de 70% des dirigeants d’entreprises indiquent que leur entreprise permettent à leurs employés d’utiliser leur propre téléphone intelligent, et 58% l’ont fait pour les tablettes. Selon Gartner, environ 50% des entreprises dans le monde auront des programmes BYOD en 2017 et elles n’offriront plus d’outils informatiques à leurs employés. Cette tendance serait si forte que seulement 15% des entreprises s’y objecteraient complètement tandis que 40% offriraient un choix à leurs employés.

Progression rapide de l’infonuagique – Les petites entreprises devraient dépenser près de 100 milliards $ en 2015 pour obtenir des services accessibles en nuage. En 2015, près de 80% des organisations devraient avoir une stratégie infonuagique privée basée sur une infrastructure ou des applications en nuage. Les solutions infonuagiques offrent à toutes les entreprises, quel que soit leur taille, des possibilités qui sont efficientes et à coûts moindres. La solution de collaboration hébergée d’Allstream est un bon exemple de flexibilité et d’adaptation aux besoins d’une entreprise qui minimise les risques de fiabilité et de sécurité.

L’informatique partout – Le développement technologique des appareils intelligents vise de plus en plus selon Gartner à répondre aux besoins d’un nombre croissant d’employés mobiles qui doivent être en mesure de faire leur travail dans des contextes et des environnements qui peuvent être très variés. L’appareil intelligent devient un dispositif portable qui doit pouvoir s’intégrer à un ensemble d’écrans auxquels il peut se relier dans l’entreprise ou dans des espaces publics selon les besoins de l’utilisateur.

L’Internet des objets (IoT) propulsé par l’informatique orienté vers l’utilisateur – D’ici la fin de 2018, l’IDC prévoit que plus de 114 millions d’appareils intelligents connectés seront actifs au Canada. Cette tendance fournira aux entreprises des données numériques crées à partir de points de contact placés sur des objets associés à des utilisateurs où qu’ils soient dans le monde. Cisco suggère que l’internet des objets regroupera les personnes, le processus, les données et les objets afin de rendre les connections plus pertinentes et plus utiles que jamais en permettant de transformer l’information en action  pour créer de nouvelles possibilités pour les entreprises ou offrir des expériences enrichies pour leurs clients. Les avantages seront beaucoup plus importants pour les entreprises. Deloitte prévoit d’ailleurs que les entreprises acquerront 60% des dispositifs IoT et investiront 90% des dollars associés à leur utilisation. Pour les gouvernements et les entreprises l’IoT permettra de concevoir notamment des grilles de réseaux électriques ou routiers intelligentes, des villes intelligentes, des compteurs intelligents, leur procurant ainsi des bénéfices énormes.

Ce survol de quelques tendances qui marqueront l’évolution des TIC en 2015 démontre que la mobilité, l’infonuagique, et l’internet des objets devront être au cœur de la stratégie des entreprises qui voudront se développer et réussir au cours des prochaines années. La collaboration entre l’entreprise et son fournisseur de réseau sera aussi très importante afin de prendre les bonnes décisions et de s’adapter rapidement.

 

Share this article:
Comments are closed.