La poursuite des activités, élément de survie pour l’entreprise

En dépit des risques élevés qui sont associés à une rupture de leurs activités commerciales, trop d’entreprises se désintéressent de cette éventualité.

Share this article:

Les plans de poursuite des activités d’une entreprise (business continuity planning ou BCP) et de reprise après sinistre (disaster recovery ou DR) contiennent les mesures nécessaires à la restauration des processus commerciaux ou de l’infrastructure technologique en cas de catastrophe naturelle ou de tout autre événement susceptible de perturber les affaires courantes.

Le plan de poursuite des activités vise à assurer la continuité du fonctionnement commercial, non seulement après un sinistre, mais en cas d’événements de moindre envergure – absence d’un employé clé, bris d’équipement, problèmes affectant un partenaire important, etc.

La reprise après sinistre est une composante du plan de poursuite des activités. Elle consiste à rétablir le fonctionnement des réseaux et le cours des affaires à la suite d’un désastre provoqué par un piratage informatique d’origine interne ou externe ou par une catastrophe naturelle.

Conséquences graves

Une entreprise soudainement incapable de fournir ses produits et services voit rapidement sa situation se détériorer. Son existence ou sa réputation peuvent être menacées si la situation n’est pas corrigée rapidement.

Tâches essentielles

Un sondage mené aux États-Unis indique que 84 % des entreprises ont pris des mesures de rétablissement de leurs affaires en cas d’interruption. Pour Vito Mangialardi, directeur de la gestion de la poursuite des activités chez Allstream, ce chiffre est trompeur.

« On peut élaborer un plan, mais il faut aussi s’assurer de le mettre à jour, précise-t-il. La poursuite des activités est un programme continu. Plusieurs éléments du plan peuvent changer incluant les personnes et les technologies, entre autres choses. » 

Un plan de poursuite des activités doit d’abord être une décision d’entreprise qui se réalise à la demande et avec l’appui de la haute direction.  L’entreprise doit commencer le processus d’élaboration de son plan par une analyse des répercussions sur ses activités (BIA en anglais).  Cette analyse permet de déterminer les fonctions commerciales et les parties de l’infrastructure TI qui devront fonctionner en tout temps ou être rétablies en priorité en cas d’interruption. Le plan de poursuite des activités contient l’ensemble des mesures nécessaires au rétablissement de chacun de ces éléments.

Une fois le plan établi, l’entreprise doit réaliser périodiquement des exercices de simulation afin de pouvoir réagir adéquatement le moment venu, comme on le fait pour d’éventuels incendies.

 

Télécharger le Solutions de poursuite des activités Fiche d’info d’Allstream.

Share this article:
Comments are closed.