L’avenir des RH passe par les données volumineuses

L’analyse des données volumineuses deviendra une dimension incontournable de la gestion des ressources humaines au cours des prochaines années car elle permet aux es entreprises qui utilisent ces outils de disposer d’un avantage majeur face à leurs concurrents. Ces services sont devenus accessibles grâce à l’infonuagique.

Share this article:

Qu’on l’appelle l’analytique des ressources humaines ou la science du capital humain, l’intégration et l’utilisation des données volumineuses (Big Data) dans la gestion des ressources humaines est devenue une réalité incontournable pour les entreprises qui veulent demeurer compétitives. Selon les données d’une étude publiée à l’automne 2013 par le magazine Forbes plus de 60% des grandes entreprises investissent dans les données volumineuses et dans des outils d’analyse pour que leur gestion des ressources humaines s’appuie davantage sur des données.

Cependant, il existe plusieurs niveaux d’analyse et d’utilisation de ces données. Lors de l’étude, seulement 4% des entreprises étaient en mesure de réaliser des travaux d’analytique prédictive sur leur capital humain à partir de leurs données pour mesurer les principaux facteurs de performance, de rétention, de recrutement et de rémunération. Par contre, 14% des entreprises effectuent des analyses statistiques poussées de leurs données RH. Ce qui signifie que 82 % des services de ressources humaines des entreprises continuent à produire des rapports en utilisant des critères opérationnels traditionnels.

La valeur incontournable des données volumineuses 

Cette situation changera radicalement au cours des prochaines années parce que les données volumineuses sur les ressources humaines deviennent plus accessibles, plus sophistiquées et recèlent une foule de renseignements qui permettent de déployer des stratégies, non seulement pour bien recruter de nouveaux employés, mais aussi pour stimuler la productivité et renforcer la culture et la performance de l’organisation.

L’analytique des données volumineuses permet aux gestionnaires de ressources humaines de mettre en œuvre des améliorations pratiques en temps réel et de démontrer ainsi la valeur tangible qu’ils apportent à leurs organisations. Les gestionnaires sont en mesure de prendre des décisions basées sur des faits et des données en matière de rémunération, de nombre d’employés, de coût d’embauche, de roulement de personnel, d’habiletés et compétences à développer, de durée du processus de comblement d’un poste, de mobilité interne, de performance des employés, de productivité, de formation et développement, etc.

Les données volumineuses permettent de répondre à des questions qui exigeaient auparavant des démarches trop coûteuses en traitant un ensemble de nouvelles données d’une manière différente. Les dirigeants et les gestionnaires de RH peuvent maintenant examiner une foule de questions comme l’identification des régions ou des établissements à cibler pour le comblement de certains postes, les apprentissages et les programmes de développement qui auront le plus d’impact sur l’amélioration de la productivité, ou l’identification des meilleurs talents d’une entreprise qui sont le plus susceptibles de la quitter et pourquoi, etc.

Dans toutes les organisations, le personnel change régulièrement pour une foule de raisons. L’analytique des données RH traditionnelles s’exploite dans un cadre rigide pour répondre à des questions précises. Les données volumineuses se mettent à jour rapidement et à coût réduit, et elles s’utilisent dans un environnement flexible qui est conçu pour être modifié et pour répondre rapidement à une variété de  questions.

Pour bien exploiter les données volumineuses, les gestionnaires de RH doivent identifier les questions concernant leur personnel qui ont le plus d’impact sur l’atteinte des objectifs d’affaires de leur entreprise. Grâce aux applications variées et performantes, maintenant disponibles en mode infonuagique, l’utilisation des données volumineuses devient accessible à tous les gestionnaires de RH.

Des résultats tangibles

Les bénéfices de l’analytique du capital humain sont tangibles. Selon une étude de la firme CEB, les équipes de ressources humaines qui utilisent des outils d’analyse de talent améliore de 19% la qualité de leurs embauches et de l’engagement des employés recrutés. De plus, les gestionnaires qui utilisent de manière efficace des outils d’analyse de données volumineuses réduisent de 25% la durée du processus d’embauche selon le cabinet Staffing.org. Mais la durée du processus d’embauche est un objectif qui ne doit être atteint au détriment de la qualité du candidat qui est beaucoup plus importante.

Grâce à l’utilisation d’outils d’analyse de données volumineuses durant une période initiale de six mois, la société Xerox a réduit de 20% le taux d‘attrition du personnel de ses centres d’appels.

Données volumineuses et facteur humain

Le défi n’est pas tant d’obtenir ces données volumineuses mais de choisir les bons outils pour les analyser et d’avoir des personnes capables de bien les utiliser. Dans plusieurs organisations, il faut aussi traverser plusieurs obstacles et résistances. Mais ces efforts sont justifiés car ils permettent aux gestionnaires de mieux résoudre les problèmes de capital humain parce qu’ils en comprennent les causes véritables.

Les nouveaux gestionnaires de capital humain devront savoir intégrer l’utilisation des données volumineuses et le facteur humain. Le rôle des gestionnaires demeurera très important dans le recrutement du meilleur talent pour leur entreprise et dans son développement. L’utilisation efficace d’outils d’analyse de données volumineuses leur permettra d’identifier des candidats qui seraient passés sous le radar des méthodes d’embauche traditionnelles… et de répondre à beaucoup d’autres questions.

Chez Allstream, nos spécialistes aident les entreprises à maîtriser les données volumineuses et à les utiliser de manière efficiente pour se démarquer de leurs concurrents, grâce notamment à l’immense potentiel de l’incontournable technologie IP.
Image: billautomata via photopin cc

Share this article:
Comments are closed.