Le télétravail : révolution à l’horizon

Au fil de son adoption par les milieux professionnels, il devient difficile d’ignorer les avantages du télétravail.

Share this article:

mobile-only government Altimeter Canada

La popularité du télétravail est en hausse et, selon les études, ce modèle continuera de croître au cours des années à venir. Les facteurs incitant les entreprises à mettre en œuvre un programme de télétravail sont nombreux :

Accroissement de la satisfaction des employés – Un sondage EKOS révèle que 33 % des Canadiens préfèrent avoir l’occasion de faire du télétravail plutôt que d’obtenir une augmentation de salaire. Quarante-trois pour cent d’entre eux seraient prêts à changer d’emploi pour avoir l’occasion d’en faire. Il est facile, dans ces conditions, d’imaginer l’effet positif du télétravail sur le recrutement et la rétention des employés.

Hausse de la productivité – Un grand nombre d’entreprises rapportent un accroissement de l’ordre de 15 % à 40 % de la productivité de leur personnel grâce au télétravail.

Réduction de l’absentéisme – Selon l’American Management Association, les organisations ayant un programme de télétravail constatent une réduction de 63 % des absences non prévues.

Économies – En moyenne, chaque télétravailleur à temps plein permet aux organisations d’économiser 10 000 $ par année.

Réduction de l’empreinte environnementale – Des études démontrent qu’un employé dont le déplacement domicile-bureau nécessite 45 minutes peut réduire ses frais d’essence de 40 % en faisant du télétravail deux jours par semaine. Autre avantage, la consommation d’énergie du matériel utilisé à la maison est deux fois moindre que celle du matériel de bureau.

Voilà quelques-uns des motifs incitant les organisations à délaisser peu à peu le principe selon lequel le personnel doit se rassembler dans les mêmes locaux pour vaquer à ses occupations. D’après le magazine Forbes, une nouvelle tendance se dessine voulant qu’un nombre important de travailleurs partagent à distance des valeurs et une culture communes.

Les statistiques confirment la tendance : un sondage mené en 2013 par WorldatWork, un OSBL spécialisé en gestion des RH, indique que 40 % des entreprises canadiennes ont adopté un programme de télétravail, comparativement à 25 % en 2007. Aux États-Unis, la proportion est de 42 %, par rapport à 32 % il y a sept ans. Parmi les entreprises ayant mis en place un tel programme, 98 % entendent le maintenir ou l’accroître.

Derrière les avantages du télétravail se profile une main-d’œuvre réceptive, plus encline à collaborer à distance. Bien sûr, les progrès technologiques stimulent également l’essor du phénomène, engendrant des conditions plus propices que jamais. Et comme les employés utilisent leurs propres appareils lors de leurs déplacements – au bureau ou ailleurs – il devient plus facile de poursuivre le travail à la maison.

Les autorités gouvernementales ne s’y trompent pas. Plusieurs états américains, dont le Vermont, le Connecticut et l’Oregon, ont pris des mesures incitant les entreprises à se mettre à l’heure du télétravail. À Calgary, une organisation a été créée en collaboration avec les gouvernements canadien et albertain afin d’aider les entreprises et les villes à exploiter efficacement le modèle. Au niveau municipal, régional et national, l’intérêt des fonctionnaires pour le télétravail se confirme, ne serait-ce que pour les avantages potentiels en matière de décongestion routière et de protection de l’environnement.

Rien n’est parfait, cependant. Certains obstacles continuent de ralentir l’élan du télétravail, notamment la sécurité, la méfiance parfois éprouvée par le milieu des affaires, la réticence d’une partie des travailleurs et la nécessité d’acquérir de nouvelles technologies. À la lumière des statistiques sur la croissance du phénomène, toutefois, on peut croire que les avantages l’emportent sur les inconvénients.

Le télétravail semble en voie de changer largement et durablement les mentalités et les façons de faire sur le plan de l’organisation professionnelle.

Les communications unifiées constituent un élément important du télétravail et de la mobilité. Consultez notre guide électronique sur la collaboration en entreprise.

 

Share this article:
Comments are closed.