Les petites villes aussi peuvent être intelligentes

Même qu’elles bénéficient d’un certain avantage en cette matière.

Share this article:

Government as a platform UCaaS

Barcelone, Singapour, Paris, Shanghai, Copenhague, Montréal… La plupart des cas de ville intelligente qui nous sont rapportés concernent de grands centres urbains. Pourtant, les petites villes ont emboité le pas aux grandes et comptent de nombreuses histoires à succès dans ce domaine. À tel point que, selon ABI Research, le marché des technologies dans les petites villes atteint déjà 8,1 milliards de dollars et s’accroîtra à 39,5 milliards au cours des cinq prochaines années. Il s’agit là d’une évaluation prudente, d’autres études estimant que la valeur de ce marché sera supérieure à deux billions de dollars dès 2020.

Certaines municipalités de petite taille n’hésitent pas à installer des milliers de capteurs dans leurs rues et sur leurs édifices, à offrir l’Internet à haute vitesse à tous les résidents, à installer un réseau Wi-Fi à la grandeur de leur territoire, à mettre en œuvre des caméras de surveillance et des contrôles intelligents de la consommation d’eau et d’électricité, de l’éclairage public… Il existe plusieurs exemples de ces villes, y compris chez nous, où des municipalités comme Magog, Saint-Eustache et Shawinigan s’intéressent de près au sujet.

Politique des petits pas

Pour édifier une ville intelligente, peu importe sa taille, il est de mise de « penser grand », mais de « commencer petit ». Selon le Smart Cities Council, organisme voué à la promotion de l’intelligence et du développement durable dans les petites villes, cette méthode permet de garder relativement bas le coût des premières interventions et entraine un impact important à court terme. Il devient alors plus facile d’obtenir le soutien de la population, de la communauté des affaires et de tous les intervenants. Cette adhésion se révélera cruciale au moment où s’élargiront les ambitions et les initiatives technologiques au sein de la municipalité.

En cela, la taille des petites villes leur confère un avantage et leur accorde de meilleures chances de succès. Sur un territoire restreint, les transformations peuvent se faire plus rapidement et toucher une plus vaste proportion de la population. Le sentiment d’appartenance à une communauté est généralement plus aigu dans les petites agglomérations, ce qui facilite la mise sur pied des projets. En outre, les populations vivant loin des grands centres, là où certains services ne sont pas facilement accessibles, sont plus enclines à se serrer les coudes afin de réussir les projets technologiques qui permettront d’améliorer leur qualité de vie.

Obstacles

Bien sûr, les petites villes n’ont pas que des avantages. Entre autres obstacles, les municipalités éloignées doivent souvent faire des démarches pour obtenir la haute vitesse sur leur territoire. Une étude récente indique qu’au Québec, une proportion importante de foyers n’a pas accès à un service Internet de haute vitesse dans plus de 1000 municipalités. Il s’agit là d’un frein majeur, car les villes, grandes ou petites, ont besoin d’un accès efficace et universel au Web pour exploiter pleinement les technologies qui les rendront plus intelligentes.

Par ailleurs, même s’ils sont avantageux à plusieurs points de vue, les petits projets souffrent eux aussi de la bureaucratie et nécessitent un financement et des appuis politiques. Le développement d’une ville intelligente est une initiative humaine et financière autant que technologique, et cela est vrai dans toute municipalité. Pour mener à bien leurs projets de ville intelligente, les petites municipalités ont besoin des réseaux d’intervenants clés autant que des réseaux technologiques.

Ces projets ne sont pas l’apanage des grands centres. Non seulement les petites villes participent-elles au mouvement, mais elles peuvent faire figure de leaders.

Les réseaux de communication sont le fondement des villes intelligentes. Voyez comment les lignes groupées SIP peuvent accroître la valeur des investissements dans les communications IP. Consultez une présentation technique de Frost & Sullivan sur le sujet.      

 

Share this article:
Comments are closed.