Maturation rapide du paiement mobile

Malgré certaines inquiétudes de la part des spécialistes, cette forme de paiement offre des avantages sur le plan de la sécurité.

Share this article:

Le paiement mobile est un marché en pleine expansion qui, selon Ovum, s’élèvera à 1,09 milliard $ en 2019, par rapport à 44,55 millions $ en 2014. Au cours de la même période, le nombre d’utilisateurs de ce mode de paiement passera de 690 millions à 4,77 milliards.

Comme pour toute autre technologie émergente, le développement du paiement mobile aura pour effet de créer de nouvelles menaces. Au moment où prolifère l’utilisation des téléphones pour le paiement des factures, les pirates intensifient leurs efforts visant à infiltrer les systèmes de paiement mobile des consommateurs, comme Apple Pay et Google Wallet. Dans un avenir rapproché, les attaques cibleront vraisemblablement les réseaux d’entreprise par le truchement des appareils mobiles des travailleurs.

Heureusement, les mesures de sécurité progressent et, selon un rapport fraîchement publié par l’association professionnelle Isaca, qui se spécialise en gouvernance des systèmes d’information, la confiance des consommateurs dans le paiement mobile dépasse les niveaux traditionnellement associés à l’utilisation de la carte de crédit en magasin.

Publié en juillet, ce guide souligne plusieurs avantages du paiement mobile dont peuvent bénéficier les consommateurs et les marchands en comparaison des modes de paiement traditionnels (en personne et en ligne), – notamment la segmentation de l’information d’authentification (tokenization), des cryptogrammes propres à chaque appareil et l’authentification à deux facteurs.

Contraste

Ces constatations tranchent avec les résultats d’une étude menée il y a tout juste un an auprès de quelque 900 spécialistes de la cybersécurité à l’échelle de la planète. Les personnes sondées estimaient alors à 87 % que les atteintes à la protection des données liées au paiement mobile allaient augmenter au cours des douze mois suivants. Une proportion de 47 % d’entre elles jugeait le paiement mobile non sécuritaire, même si 42 % l’avaient utilisé l’année précédente. Seulement 5 % des répondants indiquaient qu’il s’agissait de leur forme de paiement préférée.

Les principaux facteurs contribuant aux menaces, tels qu’ils ont été déterminés par les spécialistes de la sécurité consultés dans le cadre de cette étude, sont l’utilisation des réseaux Wi-Fi publics, la perte ou le vol d’appareils mobiles, l’hameçonnage (par message texte) et la faiblesse des mots de passe. Pour atténuer les risques, les participants ont recommandé d’utiliser l’authentification à deux facteurs et un code d’authentification à court terme, en plus d’avoir recours à des applications de sécurité installées sur le téléphone même.

Bien entendu, il importe aussi de bien choisir son système de paiement mobile en vérifiant quelles mesures y sont associées en vue d’aider l’utilisateur à récupérer les fonds frauduleusement détournés de son compte lors d’un éventuel incident de sécurité.

Le niveau de sécurité de la jeune technologie des paiements mobiles semble comparable – et supérieur à certains égards – à celui des autres formes de paiement par carte de crédit. Cependant, le paiement mobile comporte ses vulnérabilités et, comme pour toute opération menée dans le cyberespace, des mesures de protection efficaces doivent être prises contre les intentions malveillantes.

Simples et économiques, les services de voix IP peuvent être bénéfiques à votre entreprise. Consultez une infographie qui vous aidera à déterminer quel service téléphonique convient davantage à vos besoins.

Image : Free Digital Photos

Share this article:
Comments are closed.