Mobilité et collaboration, principaux facteurs de croissance des communications unifiées

Les communications unifiées suscitent un intérêt grandissant au sein des organisations. Elles gagnent en maturité et, plus que jamais, on peut en tirer des avantages marqués.

Share this article:

Les communications unifiées (CU) consistent en une architecture technologique permettant d’intégrer les outils de communication d’une entreprise et, ainsi, d’optimiser les processus d’affaires. L’intégration de différents outils – messagerie instantanée, clavardage vidéo, état de présence, partage de données et reconnaissance vocale notamment –permet des échanges plus efficaces entre employés, ainsi qu’avec fournisseurs, clients et partenaires.

Selon une étude menée l’hiver dernier par divers éditeurs TI nord-américains (dont IT World au Canada) auprès de 1 105 répondants, 61 % des organisations qui investissent dans les CU le font pour améliorer leur productivité. Par ailleurs, 42 % des répondants disent vouloir offrir plus de souplesse aux employés et 39 % souhaitent transmettre l’information plus rapidement.

Selon l’analyste et conseillère américaine Blair Pleasant, l’intérêt des entreprises pour les CU devrait se maintenir, de même que la croissance actuelle de ce marché au cours des prochaines années. La croissance annuelle composée des CU serait de 25,6 % jusqu’en 2016.

Éléments clés 

Les deux principaux facteurs expliquant la popularité croissante des communications unifiées demeurent la mobilité et la collaboration, selon la publication Channel Insider. La multiplication rapide des travailleurs mobiles et l’utilisation des appareils personnels au travail (BYOD) incitent les entreprises à mettre en œuvre des technologies comme la composition d’un numéro unique pour communiquer avec différents dispositifs, la messagerie unifiée et la vidéo à partir d’appareils mobiles.

D’autre part, la dispersion des travailleurs dans divers bureaux, voire divers pays, entraîne la mise en place de politiques de collaboration stimulant l’adoption des CU en vue d’augmenter l’efficacité des employés, rapporte Blair Pleasant. La conférence Web et le partage de documents sont des exemples de technologies souvent utilisées dans cet environnement d’affaires.

Les entreprises qui disposent de lignes SIP et qui ont intégré tous leurs réseaux – voix, données et Internet – sont dans une position privilégiée pour exploiter le plein potentiel des CU.

Tendances observées 

Au-delà des technologies habituelles que sont la voix sur IP, la messagerie instantanée et l’état de présence, on constate que les entreprises adoptent des fonctions de CU plus évoluées. À ce sujet, un sondage sur les télécommunications d’affaires publié en juin 2012 par IDC Canada révèle qu’au pays, la conférence audio et la conférence Web sont les technologies les plus utilisées pour les CU (41 % et 34 % respectivement). Mené auprès de 391 entreprises, dont 58 au Québec, le sondage place aussi l’accès aux dispositifs mobiles (34 %) devant la présence et la messagerie instantanée (29 % pour la combinaison des deux).

En fait, les progrès technologiques permettent aujourd’hui d’intégrer plus étroitement les outils de communication aux processus d’affaires et de tirer un avantage accru des CU. Dès lors, il devient plus facile pour les organisations d’accroître leur efficacité et de réaliser des économies.

Share this article:
Comments are closed.