Projections pour les services de TI au Canada en 2013

Brownlee Thomas, analyste chez Forrester Research, nous parle de la révolution qu’amènera la convergence des forces que sont collaboration, la virtualisation et la mobilité dans le secteur des TI. Voici les points saillants du plus récent webinaire d’Allstream accessible sur demande.

Share this article:

La volonté d’intégration des dispositifs et applications, associée à l’ouverture toujours plus grande sur le monde des entreprises canadiennes, résultera en une adoption plus généralisée des communications unifiées de nouvelle génération en 2013, selon l’analyste principale de Forrester Research.

À l’occasion du dernier webinaire d’Allstream, La Synergie gagnante : Les TI et les défis de la collaboration, de la virtualisation et de la mobilité (offert en anglais seulement et maintenant accessible sur demande), Brownlee Thomas a formulé diverses projections sur les investissements technologiques qui seront considérés prioritaires par les chefs de services informatiques et leur personnel au cours des 12 prochains mois. Elle voit notamment un accroissement de l’utilisation de la vidéo pour la collaboration en temps réel, ainsi que d’outils de collaboration comme SharePoint et de la téléconférence IP, mais une croissance plus modeste du côté des technologies sociales.

Qui plus est, Mme Thomas prévoit que les groupes de TI s’intéresseront davantage à des services de tiers voués à appuyer leur stratégie commerciale et à réduire la complexité de leur réseau.

« Nous nous soucions de l’avenir des entreprises, explique-t-elle. Nous souhaitons analyser des modèles et occasions qui demandent moins d’investissements de capitaux et tendent plus vers la dépense d’exploitation – on paye à l’utilisation et on investit quand on en a besoin. »

La mobilité est un bon exemple de ce principe : Mme Thomas explique en ce sens que les entreprises canadiennes souhaitent offrir à leur personnel des applications professionnelles et des dispositifs sécurisés et contrôlés, de façon à prévoir les constantes d’utilisation au fil du temps. Comme toujours, la productivité représente aussi un critère important.

« Les entreprises désirent idéalement étirer la journée de leurs employés en les tenant le plus possible engagés dans leur travail », mentionne-t-elle.

Cette approche amènera les services de TI à revoir leur façon d’attribuer les ressources réseau, ce qui signifiera de miser plus que jamais sur la virtualisation pour consolider certains éléments d’infrastructure redondants ou sous-utilisés de leurs centres de données.

« Une majorité de services de TI adopteront un modèle hybride en nuage, projette Brownlee Thomas. Ils combineront des éléments dans leurs propres centres de données – des systèmes privés ou hors lieux, une architecture mutualisée et aussi des services publics d’informatique en nuage. » Tout cela demandera un renforcement des mécanismes de sécurité du réseau à l’interne comme avec de tierces parties, ajoute-t-elle.

Jusqu’à un certain point, d’après Mme Thomas, les Canadiens s’ouvriront à ce qu’Allstream désigne comme les « forces convergentes » de la collaboration, de la virtualisation et de la mobilité à mesure que se fera le transfert progressif aux réseaux entièrement IP, qui s’intensifiera en 2013 selon elle.

« Les Canadiens sont de nature un peu plus prudente. Ils préfèrent analyser les choses, faire des tests, procéder méthodiquement… », soutient-elle, en ajoutant cependant que la conversion complète à la technologie IP est inévitable à long terme. « Les entreprises recherchent le côté pratique de la collaboration, sans pour autant négliger l’équilibre en matière de risque et l’aspect confidentialité pour leurs clients. »

Pour approfondir les points de vue de Brownlee Thomas et obtenir des conseils détaillés d’experts d’Allstream, visionnez dès aujourd’hui notre webinaire sur demande La Synergie gagnante : Les TI et les défis de la collaboration, de la virtualisation et de la mobilité (offert en anglais).

Share this article:
Comments are closed.