Services en nuage par infrastructure en service


service en nuage infrastructure service

Article écrit par Normand Viau et Édith Cloutier.  

Les entreprises veulent de plus en plus accéder au nombre croissant de services d’entreposage et de traitement des données qui sont maintenant disponibles en nuage. Cette nouvelle approche de l’utilisation et de la gestion des ressources informatiques est maintenant accessible au Canada selon plusieurs formules qui se résument comme suit :

Logiciel service Software as a Service

  • Applications fonctionnant dans une infrastructure en nuage, accessibles à partir d’un fureteur ou autre,
  • Aucune gestion ni contrôle sur l’infrastructure en nuage

Plateforme service Platform as a Service

  • Applications créées par le client, déployées dans le nuage
  • Contrôle sur les applications mais pas sur l’infrastructure en nuage

Infrastructure service Infrastructure as a Service

  • Le client organise le traitement, le stockage, les réseaux et les autres ressources fondamentales
  • Aucune gestion ni contrôle sur l’infrastructure en nuage, mais contrôle sur les systèmes d’opération, l’entreposage, les applications déployées, et parfois un contrôle limité sur certaines composantes du réseau (ex.: le pare-feu)

Reproduction service Replication as a Service

  • Gestion de la réplication des machines virtuelles et production de données dans le nuage du fournisseur de services (pour assurer la continuité des affaires)
  • Moyens d’activation des machines virtuelles pour appuyer les tests ou les opérations de récupération


Les deux premières formules visent d’abord le marché des consommateurs et des micro-entreprises  tandis que l’accès au nuage par une infrastructure service est de loin la meilleure solution pour les entreprises grandes et moyennes. Les services informatiques en nuage, offerts sous forme d’infrastructure service, permettent à l’entreprise d’acheter des cycles de processeur (CPU), de la mémoire vive et de l’entreposage en même temps que des services de réseau. En ajoutant la reproduction service, l’entreprise s’assure d’un niveau de sécurité maximum pour l’ensemble de ses données en nuage qui peuvent être accessibles en tout temps à partir de serveurs d’appoint et de manière entièrement transparente pour les utilisateurs.

Pour un fournisseur de réseau de télécommunication dédié aux entreprises comme Allstream, l’infrastructure en service constitue un prolongement naturel dans l’univers des services en nuage qui permet aux entreprises clientes d’acquérir un serveur virtuel en service et de disposer des avantages d’un réseau privé virtuel vers leur centre de données offert en service.

Ce qui est important pour un grand nombre d’entreprises, c’est que les centres de données soient localisés au Canada pour que leurs données demeurent au pays pour respecter des exigences de conformité. En plus de tous les services ci-haut décrits, les services informatiques en nuage doivent inclure des pare-feu redondants, des équilibreurs de charge et des sauvegardes.

Les prix de ces services varient en fonction des besoins de chaque entreprise qui peuvent varier dans le temps. C’est une formule qui présente des  avantages importants pour les gestionnaires de services informatiques mais qui suscitera aussi un intérêt croissant de la part des gestionnaires financiers à cause de l’impact de l’infrastructure en service sur la réduction des coûts.

Si vous désirez plus d’informations, consulter l’article anglophone Allstream let’s customers buy infrastructure-as-a-service publié sur IT World Canada.

Crédit photo : FlickR par vaxomatic

Share this article:
Comments are closed.