Un nouveau regard sur les communications unifiées mobiles

Il existe peu de systèmes de communications unifiées sur mobile véritablement adaptés aux grandes entreprises. Voici donc pourquoi les communications unifiées mobiles n’ont toujours pas connu un plus grand essor, les difficultés qu’on surmonte pour les rendre plus attrayantes et pourquoi il est temps de les réévaluer.

Share this article:

Bien que tout se passe aujourd’hui sur les appareils mobiles, les grandes entreprises ne sont toujours pas à l’ère des communications unifiées mobiles.

C’est un peu à n’y rien comprendre. Avec toute plate-forme qui pourrait rendre accessibles les fonctions de communications unifiées — voix, gestion de la présence, conférence Web et vidéoconférence, messagerie textuelle, courriel, contacts, numéro unique et messagerie vocale unifiée — normalement, ce serait dans la poche.

Des sondages et des études optimistes le laissaient en effet penser. En 2015, 33 % des 940 professionnels des TI interrogés par TechTarget révélaient qu’ils prévoyaient investir dans les communications unifiées mobiles au cours des 12 mois à venir. Cependant, comme Michael Finneran l’explique dans son article du blogue TechTarget, les services de données avec de tels systèmes sont difficiles à mettre en place « parce que les fournisseurs de services de communications unifiées ne proposent aucun mécanisme d’analyse de l’utilisation dans leurs produits mobiles. »

À la lumière de ses recherches informelles menées à l’occasion d’activités de l’industrie — et des taux de mise en œuvre et de la demande chez les clients de ses services de consultation en TI — M. Finneran estime que le taux de pénétration des communications unifiées mobiles est inférieur à 5 %.

Il n’est pas le seul à s’être penché sur la situation des communications unifiées mobiles. En 2014, l’éditeur du blogue No Jitter, Eric Krapf, a publié un article au titre accrocheur, Is Mobile UC Already Dead?, évoquant la mort possible des communications unifiées mobiles.

Non seulement tente-t-on de démontrer que la réponse est non, mais on amène aussi les administrateurs de réseau à se poser d’autres questions sur les communications unifiées mobiles.

Pourquoi les communications unifiées mobiles n’ont-elles pas pris plus de place?

Une hypothèse est que la possibilité d’utiliser des appareils personnels au travail (approche BYOD) a fait reculer les gestionnaires des TI à l’idée d’intégrer, de gérer et de sécuriser des appareils tournant sous des systèmes d’exploitation différents dans une seule plate-forme de communications unifiées d’entreprise pour dispositifs mobiles.

Autre obstacle possible : la plupart des fournisseurs de services de communications unifiées d’entreprise ne disposent pas d’interfaces de programmation pour rendre compatibles leurs applications de communications unifiées mobiles avec des applications tierces. Par exemple, il peut s’avérer complexe de faire fonctionner des applications de communications unifiées mobiles avec des systèmes comme Google Docs ou Dropbox.

Enfin, Michael Finneran explique que beaucoup d’utilisateurs des entreprises ont écarté les communications unifiées mobiles parce que les outils de communications unifiées et aussi de collaboration mobiles sont « intrinsèquement intégrés à pratiquement tous les téléphones intelligents ».

Ces difficultés peuvent-elles être surmontées?

Les fournisseurs ont fait de grands progrès pour rendre leurs services de communications unifiées mobiles plus faciles à employer, gérer, intégrer et sécuriser pour les entreprises. La nouvelle solution Spark de Cisco en est un excellent exemple.

Avec Spark, les appels vidéo sont transférés en toute transparence de votre téléphone de bureau à votre téléphone intelligent, puis à votre système de vidéoconférence; vous pouvez partager l’écran durant des appels Web et vidéo en touchant simplement l’écran; les systèmes de vidéoconférence donnent accès à votre téléphone aussitôt que vous entrez dans la pièce. Cisco a également créé un centre de programmation d’applications pour Spark, qui permet aux organisations de personnaliser et d’intégrer la plate-forme en fonction d’autres applications pour mobiles et ordinateur de bureau.

Les communications unifiées mobiles, ça vaut la peine?

Quand on fait des affaires un peu partout, il peut sembler plus rapide d’employer une application générale sur votre téléphone intelligent ou tablette électronique. Toutefois, cette approche ne vous donnera probablement pas une sécurité globale et uniforme caractéristique des solutions de communications unifiées mobiles d’entreprise. Et est-il possible d’adapter de telles applications destinées aux consommateurs en fonction des besoins particuliers de votre organisation comme vous le feriez avec un système de communications unifiées mobiles d’entreprise? Peut-être pas.

Sans un système de communications unifiées mobiles configuré pour l’entreprise, vous n’aurez pas à tout coup accès à du contenu et à des éléments interreliés uniques à votre organisation, comme ses contacts, ses documents, ses bases de données ou encore ses historiques d’appels ou de réunion. Et vous ne profiterez probablement pas non plus pour les services de voix ou de vidéoconférence mobiles de la qualité, de la souplesse ou des caractéristiques d’une plate-forme de communications unifiées mobiles.

Les fournisseurs de services de communications unifiées se sont fait très souvent demander de rendre leurs services mobiles plus faciles d’utilisation. Maintenant qu’ils s’y appliquent, il est temps pour les gestionnaires en entreprise de réévaluer la façon dont les communications unifiées mobiles peuvent améliorer les façons de travailler partout au sein de leur organisation.

Image : Free Digital Photos

Share this article:
Comments are closed.